La congestion nasale fréquente, est-ce vraiment un symptôme précoce des polypes nasaux ?

La congestion nasale est certainement une chose courante pour de nombreuses personnes. Bien qu'elle soit souvent sous-estimée, saviez-vous que la congestion nasale peut être un symptôme précoce des polypes nasaux ? Voyons une explication plus complète.

Que sont les polypes nasaux ?

Signalé Clinique MayoLes polypes nasaux sont des excroissances molles, indolores et non cancéreuses de cellules ou de tissus anormaux dans la muqueuse du nez ou des sinus. Ils pendent comme des larmes ou des raisins.

Les polypes nasaux sont le résultat d'une inflammation chronique et sont associés à l'asthme, aux infections récurrentes, aux allergies à la sensibilité aux médicaments ou à certains troubles immunitaires.

Les polypes nasaux varient également en taille, certains sont grands ou petits. Si vous avez de petits polypes nasaux, ils peuvent ne provoquer aucun symptôme.

Mais des excroissances plus importantes en grappes de polypes nasaux peuvent bloquer des passages entiers ou provoquer des problèmes respiratoires, une perte de l'odorat et des infections fréquentes.

Les polypes nasaux peuvent affecter n'importe qui, mais ils sont plus fréquents chez les adultes.

Bien que les médicaments puissent réduire ou éliminer les polypes nasaux, une intervention chirurgicale est parfois nécessaire et ajustée en fonction de la gravité.

Symptômes des polypes nasaux

Les polypes nasaux sont associés à une irritation et un gonflement (inflammation) de la muqueuse des voies nasales et des sinus qui dure plus de 12 semaines (sinusite chronique).

Si vous avez des polypes nasaux mais qu'ils sont petits, vous ne savez peut-être même pas que vous avez la maladie. En revanche, des excroissances multiples ou de gros polypes peuvent bloquer les voies nasales et les sinus.

Les signes et symptômes courants de la sinusite chronique avec polypes nasaux comprennent :

  • Avoir un rhume
  • Nez bouché continu
  • Gouttes postnasales
  • Sens de l'odorat diminué ou absent
  • Perte du sens du goût
  • Douleur faciale ou mal de tête
  • Douleur aux dents supérieures
  • Pression sur le front et le visage
  • saignements de nez fréquents

Causes des polypes nasaux

Les polypes nasaux surviennent en raison d'un gonflement ou d'une irritation des voies nasales. Le gonflement se produit dans la muqueuse productrice de liquide (membrane muqueuse) du nez et des sinus.

Il existe des preuves que les personnes atteintes de polypes nasaux ont différentes réponses du système immunitaire et différents marqueurs chimiques dans leurs muqueuses.

Les polypes nasaux peuvent survenir à tout âge, mais sont plus fréquents chez les adultes jeunes et d'âge moyen.

Les polypes nasaux peuvent se former n'importe où dans les sinus ou les voies nasales, mais ils apparaissent le plus souvent près des yeux, du nez et des pommettes.

Lire aussi : Pas besoin de prendre des médicaments tout de suite, voici 8 façons de se débarrasser d'un nez bouché

Facteurs de risque de polypes nasaux

Toute affection qui provoque une irritation et un gonflement (inflammation) à long terme des voies nasales ou des sinus, comme une infection ou une allergie, peut augmenter votre risque de développer des polypes nasaux.

Les conditions souvent associées aux polypes nasaux comprennent :

  • L'asthme, une maladie qui provoque le gonflement et le rétrécissement des voies respiratoires
  • Sensibilité à l'aspirine
  • La sinusite fongique allergique est une allergie à la moisissure dans l'air
  • La mucoviscidose, une maladie génétique qui produit un liquide anormalement épais et collant dans le corps. Cela comprend le mucus épais de la muqueuse du nez et des sinus
  • Le syndrome de Churg-Strauss (granulomatose éosinophile avec polyangéite) est une maladie rare qui provoque une inflammation des vaisseaux sanguins
  • Une carence en vitamine D se produit lorsque votre corps n'a pas assez de vitamine D

Non seulement certains des facteurs ci-dessus, mais vos antécédents familiaux jouent également un rôle, vous savez. Il existe des preuves que certaines variations génétiques liées au fonctionnement du système immunitaire vous rendent plus susceptible de développer des polypes nasaux.

Complications des polypes nasaux

Veuillez noter qu'il est préférable de ne pas sous-estimer si vous souffrez de cette maladie. En effet, les polypes nasaux peuvent entraîner des complications. Les complications potentielles comprennent :

1. Apnée obstructive du sommeil

Il s'agit d'une maladie potentiellement grave, dans laquelle vous arrêterez de respirer pendant le sommeil.

2. Asthme

Si vous souffrez d'asthme, bien sûr, la sinusite chronique peut aggraver la situation.

3. Infection des sinus

Les polypes nasaux peuvent vous rendre plus sensible aux infections fréquentes des sinus.

Examen des polypes nasaux

Les médecins peuvent généralement diagnostiquer si vous avez ou non des polypes nasaux. Il est basé sur vos réponses à plusieurs questions sur les symptômes que vous ressentez, d'un examen physique général à un examen du nez.

Non seulement cela, vous subirez également plusieurs autres tests de diagnostic tels que:

1. Endoscopie nasale

Un tube étroit avec une loupe et une petite lumière ou une caméra s'appelle un test d'endoscope nasal. Ce test est nécessaire pour effectuer un examen détaillé de l'intérieur du nez et des sinus.

2. Test d'allergie

Votre médecin peut vous suggérer de faire un test cutané. L'objectif est de déterminer si les allergies contribuent à l'inflammation chronique.

Si un test cutané ne peut pas être effectué, le médecin fera généralement une autre méthode en ordonnant un test sanguin qui recherche des anticorps spécifiques pour divers allergènes.

3. Test de mucoviscidose

Si vous avez un enfant qui a reçu un diagnostic de polypes nasaux, votre médecin vous recommandera de subir immédiatement un test de fibrose kystique.

Ce test est effectué en raison d'une maladie héréditaire qui affecte les glandes qui produisent le mucus, les larmes, la sueur, la salive et la digestion.

Le test diagnostique standard de la mucoviscidose est le test de la sueur non invasif, qui détermine si la sueur d'un enfant est plus salée que la sueur de la plupart des gens.

4. Prise de sang

En outre, les médecins peuvent également rechercher des polypes nasaux par des tests sanguins. Le but est de voir le niveau de vitamine D associé aux polypes nasaux.

Traitement des polypes nasaux

Non seulement traités par chirurgie, les polypes nasaux peuvent être soulagés avec des médicaments disponibles en pharmacie, tels que :

  • Vaporisateur et gouttes nasales stéroïdes : Gouttes ou vaporisateur comme le propionate de fluticasone peut aider à réduire la taille des polypes et les empêcher de se développer à nouveau. On prétend que les gouttes sont plus efficaces que Vaporisateurs, car il peut bien pénétrer et atteindre la zone des sinus
  • Corticoïdes : La prednisone, qui fait partie de la classe des corticostéroïdes, peut aider à réduire la taille des polypes nasaux. Vous pouvez le combiner avec vaporisateur stéroïdes pour un effet optimal
  • Antileucotriènes oraux : Les médicaments antileucotriènes tels que le montélukast peuvent aider à réduire les polypes, en particulier chez les personnes allergiques à l'aspirine
  • Des anticorps monoclonaux: Les médicaments de la classe des anticorps monoclonaux tels que le dupilumab étaient à l'origine utilisés pour soulager l'asthme et la dermatite. Cependant, récemment, le médicament est assez puissant et approuvé Administration des aliments et des médicaments comme médicament contre les polypes

Non seulement les médicaments médicaux, les polypes nasaux peuvent également être soulagés avec des ingrédients naturels à la maison. Par exemple, le curcuma et le gingembre, deux épices qui contiennent des propriétés anti-inflammatoires, peuvent aider à soulager l'inflammation dans la cavité nasale.

Lisez aussi: Liste des médicaments contre les polypes nasaux pour soulager les symptômes et réduire leur taille

Chirurgie des polypes nasaux

Si le traitement médicamenteux n'est plus en mesure de traiter les polypes nasaux, votre médecin peut recommander une chirurgie endoscopique.

L'objectif est d'éliminer les polypes et de corriger les problèmes de sinus qui vous rendent sujet à l'inflammation et au développement de polypes.

En chirurgie endoscopique, le chirurgien insère un petit tube avec une loupe lumineuse ou une petite caméra (endoscope) dans la narine. Dirigez-le ensuite vers la cavité des sinus.

Le médecin utilisera un petit instrument pour éliminer les polypes et autres substances qui bloquent l'écoulement du liquide des sinus. Non seulement cela, cette méthode peut également agrandir le trou des sinus aux voies nasales.

La chirurgie endoscopique est généralement réalisée en ambulatoire. Après la chirurgie, vous pouvez utiliser un spray nasal de corticostéroïde pour aider à prévenir la récurrence des polypes nasaux.

Enfin, les médecins recommandent généralement également l'utilisation de rinçages à l'eau salée (solution saline) pour favoriser la guérison après la chirurgie.

Polypes nasaux chez les enfants

Les polypes nasaux chez les enfants peuvent être bénins ou malins. Selon une publication en Bibliothèque nationale de médecine, Dans la plupart des cas, les polypes nasaux chez les enfants sont souvent causés par des infections bactériennes. Des causes telles que des réactions allergiques peuvent être un déclencheur, mais elles sont très rares.

Cité de DukeSanté, Les polypes nasaux chez les enfants sont généralement caractérisés par une toux chronique, des douleurs faciales, des bruits respiratoires forts et une perte de l'odorat. Le mucus qui sort du nez peut également changer de couleur.

Ces symptômes sont similaires à ceux du rhume. Cependant, si les signes durent plus de 14 jours, cela pourrait être une indication de polypes nasaux. Vérifiez immédiatement l'état de votre bébé bien-aimé chez le médecin.

S'il n'est pas traité immédiatement, la taille du polype peut continuer à croître et peut rendre votre tout-petit mal à l'aise.

Prévention des polypes nasaux

Rapporté de mayoclinic.org, la prévention peut aider à réduire les risques de développer des polypes nasaux. Voici quelques moyens d'éviter les polypes nasaux :

1. Gérer les allergies et l'asthme

Ceux d'entre vous qui souffrent d'allergies et d'asthme doivent suivre attentivement les conseils de leur médecin. Si les symptômes des polypes nasaux s'aggravent, vous devez en informer votre médecin immédiatement afin que vous puissiez obtenir le bon traitement.

2. Éviter l'irritation nasale

Autant que possible, évitez d'inhaler des substances en suspension dans l'air qui peuvent contribuer au gonflement ou à l'irritation du nez et des sinus.

Les exemples incluent les allergènes, la fumée de tabac, les vapeurs chimiques, les poussières fines et les débris.

3. Gardez-le propre

Gardez toujours vos mains propres en vous lavant soigneusement les mains. C'est l'un des meilleurs moyens de se protéger contre les infections bactériennes et virales qui peuvent provoquer une inflammation des voies nasales et des sinus.

4. Humidité de la maison

Vous qui utilisez un humidificateur pouvez augmenter le flux de mucus des sinus, le maintenir lisse et aider à prévenir le blocage et l'inflammation. De plus, vos voies respiratoires resteront certainement humides.

Il est fortement recommandé de nettoyer l'humidificateur quotidiennement pour éviter la prolifération des bactéries.

5. Nettoyer soigneusement le nez

Utilisez un spray d'eau salée (solution saline) ou un lavage nasal pour rincer les voies nasales. Cela peut augmenter le flux de mucus et éliminer les allergènes et autres irritants.

Vous pouvez acheter des sprays salins en vente libre ou des laveurs nasaux, comme un pot neti ou un flacon compressible pour vous rincer le nez.

Eh bien, c'est un examen complet des polypes nasaux, y compris chez les enfants. Il est important de le faire vérifier immédiatement afin que la taille du polype n'augmente pas. Observez toujours les symptômes qui apparaissent, oui !

Vous avez d'autres questions sur les polypes nasaux? Veuillez discuter directement avec notre médecin pour une consultation via Good Doctor dans un service 24h/24 et 7j/7. Nos partenaires médecins sont prêts à apporter des solutions. Allez, téléchargez l'application Good Doctor ici !