Mal de tête dans le dos, c'est peut-être la cause

Les maux de dos apparaissent souvent au milieu des activités quotidiennes. C'est sûrement très dérangeant, n'est-ce pas ?

Cependant, cette maladie ne peut pas être sous-estimée. Les maux de tête peuvent également être un symptôme d'autres maladies dans d'autres parties du corps. Les causes des maux de tête et la localisation de la douleur peuvent varier. Un exemple, à l'arrière de la tête.

Les maux de dos, en fait, peuvent être causés par divers facteurs. Pour découvrir la cause de cette condition, consultez l'examen complet ci-dessous.

Causes des maux de dos

Voici quelques-unes des causes des maux de dos qu'il est important de connaître.

1. Céphalée de tension

Les céphalées de tension sont les maux de tête les plus courants que certaines personnes ressentent.

Les symptômes de cette maladie peuvent être des douleurs à l'arrière de la tête. La sensation de tension dans le dos peut être légère, modérée à sévère.

Les causes de cette maladie peuvent être basées sur la fatigue, le manque de sommeil, une mauvaise posture, l'arthrite, la douleur des sinus et le manque de consommation d'eau minérale.

Types de céphalées de tension

Tout d'abord, des maux de tête épisodiques. Ce type de mal de tête apparaît souvent lorsque vous vous sentez stressé, anxieux, affamé, en colère, déprimé ou fatigué.

Deuxièmement, les maux de tête chroniques. Ce type de céphalée survient plus de 15 fois par mois pendant au moins trois mois. La douleur est presque toujours présente. Vous pouvez également vous sentir nauséeux.

Si cela s'est produit régulièrement, c'est une bonne idée de consulter un médecin, oui.

2. Migraine

La migraine est un type de mal de tête qui se produit à plusieurs reprises. Une personne qui a des migraines peut avoir des douleurs depuis l'enfance et augmenter avec l'âge.

La douleur migraineuse se caractérise par une forte pulsation d'un côté de la tête, des nausées et des vomissements, des troubles visuels, une sensibilité élevée à la lumière, au bruit et aux odeurs.

Les causes de la migraine peuvent être associées à une instabilité émotionnelle, physique, environnementale, alimentaire ou médicamenteuse. vous savez.

3. Arthrite

Un type de mal de dos est un mal de tête arthritique. Ce type de mal de tête est causé par une inflammation et un gonflement de la région du cou.

Cette maladie ne provoque pas seulement des douleurs à l'arrière de la tête. Le cou peut également être touché. Ces maux de tête peuvent être causés par n'importe quel type d'arthrite. Cependant, les causes les plus fréquentes sont la polyarthrite rhumatoïde et l'arthrose.

4. Posture tmauvais corps

Pour ceux d'entre vous qui s'assoient souvent dans la mauvaise posture, soyez prudent. Une mauvaise posture peut causer des douleurs à l'arrière de la tête, vous savez.

Une mauvaise posture peut déclencher des tensions dans le dos, les épaules et le cou. Cette tension peut également causer des maux de tête.

Se tenir debout ou s'asseoir droit peut aider à soulager les maux de tête dus à une mauvaise posture. Vous pouvez également faire un petit étirement.

Si les maux de dos dus à une mauvaise posture sont insupportables, vous pouvez prendre des analgésiques.

Lisez aussi : Cataflam : utilisations, dosages et effets secondaires possibles

5. Céphalée cervicogène

Vous ressentez un mal de tête accompagné d'une colonne cervicale douloureuse et tendue ? Il se peut qu'il s'agisse d'un type de mal de tête appelé mal de tête cervicogène.

La douleur est généralement ressentie à l'arrière de la tête. Il peut également être ressenti au niveau des tempes ou derrière les yeux, les épaules ou le haut des bras. Les maux de tête cervicogènes peuvent augmenter lorsque vous êtes allongé.

Ce type de mal de tête ne se produit pas tout seul. Ce type comprend les maux de tête secondaires, ce qui signifie qu'ils sont le signe d'un autre problème médical. Vous pouvez avoir des problèmes avec les os, les disques ou les tissus mous de votre cou.

Si nécessaire, vous pouvez consulter un médecin pour un traitement, des médicaments et une thérapie physique si nécessaire.

6. Névralgie occipitale

La névralgie occipitale peut être l'une des causes de la douleur à l'arrière de la tête, vous savez. Cette maladie est une affection qui survient lorsque les nerfs qui vont de la moelle épinière au cuir chevelu sont endommagés.

Souvent, cette maladie est confondue avec les migraines. La névralgie occipitale provoque une douleur aiguë, lancinante et lancinante qui commence à la base de la tête dans le cou et se déplace vers le cuir chevelu.

Les causes possibles de cette maladie sont les lésions de la colonne vertébrale ou des disques, l'arthrose, les tumeurs, la goutte, les lésions nerveuses causées par le diabète, l'inflammation des vaisseaux sanguins et l'infection.

Pour soulager la douleur, vous pouvez appliquer une compresse chaude et un massage doux sur la partie qui fait mal. Les anti-inflammatoires et les relaxants musculaires peuvent également aider à soulager la douleur. Si la douleur persiste, contactez immédiatement un médecin, oui.

7. Exercice excessif

Des maux de tête dans le dos dus à une activité physique intense peuvent également survenir. vous savez. La douleur apparaîtra pendant ou après l'exercice. Vous pouvez ressentir une douleur lancinante des deux côtés de votre tête et à l'arrière de votre tête.

Si le mal de tête persiste, vous pouvez réduire votre exercice et votre activité physique et prendre des analgésiques tels que l'aspirine ou l'acétaminophène.

N'oubliez pas de toujours vous réchauffer correctement, de boire suffisamment d'eau, de manger des aliments nutritifs et de dormir suffisamment.

8. Maux de tête en grappe

Les céphalées en grappe sont rares, mais elles peuvent provoquer des symptômes douloureux. Les céphalées en grappe peuvent provoquer des maux de tête à l'arrière ou sur les côtés de la tête. La douleur peut s'aggraver en position couchée.

Les autres symptômes de cette maladie qu'il est important de surveiller comprennent les nausées, la congestion nasale, les paupières tombantes et la sensibilité à la lumière ou au son.

9. Surconsommation de médicaments ou mal de tête rebond

Les maux de dos peuvent également être causés par une utilisation excessive de médicaments.

Maux de tête liés à l'abus de médicaments (MOH) ou des maux de tête induits par des médicaments peuvent survenir si une personne utilise des analgésiques pour certains types de maux de tête en excès.

Fondamentalement, l'utilisation occasionnelle d'un analgésique n'est pas un problème. Cependant, si une personne prend des analgésiques pour les maux de tête plus de deux ou trois fois par semaine pendant une période relativement longue, le MS ou mal de tête rebond peut arriver.

Cela peut provoquer certains symptômes, tels que des maux de dos persistants, des maux de tête qui s'aggravent au réveil, des maux de tête qui surviennent après l'arrêt de l'analgésique.

D'autres symptômes associés au MOH comprennent des nausées, un manque d'énergie, de l'agitation et des difficultés de concentration.

Traitement des maux de dos

Comme expliqué ci-dessus, certains maux de tête peuvent être traités avec certains médicaments. Eh bien, pour que vous compreniez mieux le traitement des maux de dos en fonction de la cause, voici une explication complète.

1. Céphalée de tension

Les analgésiques tels que l'acétaminophène peuvent aider à soulager les symptômes des céphalées de tension s'ils sont rares. Cependant, si les maux de tête sont fréquents, des traitements alternatifs peuvent aider à réduire la fréquence des maux de tête, les traitements peuvent inclure :

  • Techniques de relaxation
  • Thérapie cognitivo-comportementale (TCC)
  • Thérapie physique
  • Acupuncture

2. Migraine

Les substances inflammatoires qui déclenchent des capteurs de douleur dans les vaisseaux sanguins et les nerfs de la tête peuvent provoquer des migraines. Le traitement de cette maladie implique des médicaments analgésiques.

3. Arthrite

Contrairement aux céphalées de tension et aux migraines. Les maux de tête dus à l'arthrite ou à l'arthrite ont également leur propre traitement. Cité de Ligne Santé, les anti-inflammatoires peuvent aider à réduire l'inflammation.

4. Mauvaise posture

En cas de maux de dos dus à une mauvaise posture, cette condition peut être traitée avec certains médicaments, tels que l'acétaminophène.

En ce qui concerne le traitement à long terme, une personne peut traiter ou prévenir les maux de dos en améliorant la posture.

5. Céphalées cervicogènes

Rapporté par page WebMDIl existe plusieurs façons d’aider à réduire ou à éliminer la douleur d’une céphalée cervicogène, notamment :

  • Certains médicaments :Anti-inflammatoire non stéroïdien comme l'ibuprofène, relaxants musculaires, et d'autres analgésiques peuvent aider à soulager la douleur
  • Thérapie physique: Les étirements et l'exercice peuvent également aider. Il est préférable de consulter un médecin ou un physiothérapeute pour savoir quel type d'exercice ou d'exercice est le plus sûr à faire
  • Thérapie de manipulation vertébrale : C'est une combinaison de physiothérapie, de massage et de mouvements articulaires. Cette thérapie ne doit être effectuée que par un kinésithérapeute, un chiropraticien ou un ostéopathe
  • Autres traitements : Les techniques de relaxation, telles que les exercices de respiration profonde ou le yoga, et l'acupuncture peuvent également aider

6. Névralgie occipitale

En cas de névralgie occipitale, des compresses chaudes, un repos adéquat, un massage, une thérapie physique ou des médicaments anti-inflammatoires peuvent aider à soulager la douleur. Si la douleur est sévère, le traitement peut impliquer des médicaments relaxants musculaires.

Alors que, en cas de douleur extrême, cela implique une anesthésie locale ou des injections de stéroïdes. Dans de rares cas, une intervention chirurgicale est nécessaire pour soulager la pression sur les nerfs ou bloquer les messages de douleur.

7. Exercice excessif

Comme déjà mentionné, le traitement des maux de dos dus à un exercice excessif implique des analgésiques, tels que l'acétaminophène. Mais à titre préventif, il est également important que vous évitiez les activités intenses.

8. Maux de tête en grappe

Fondamentalement, le traitement des céphalées en grappe vise à réduire la période de maux de tête, la gravité des attaques qui se produisent et à empêcher les maux de tête de continuer.

Le traitement des céphalées en grappe peut impliquer :

  • Les triptans, qui sont également utilisés pour traiter les migraines
  • Anesthésie locale

Pendant ce temps, les méthodes de prévention peuvent inclure:

  • Corticostéroïdes
  • Bloqueurs de canaux calciques

9. Surconsommation de médicaments ou mal de tête rebond

Les maux de tête peuvent être contrôlés si une personne arrête de prendre ou réduit progressivement la dose du médicament. Cependant, si le mal de dos est sévère, il faut consulter un médecin immédiatement.

Une thérapie physique ou comportementale pour arrêter le cycle d'utilisation d'analgésiques peut être nécessaire. Comme pour certains médicaments, la réduction de dose doit se faire progressivement. Car arrêter la consommation de certains médicaments directement peut être dangereux.

Par conséquent, il est conseillé de consulter un médecin pour connaître le bon traitement pour cette condition.

Voilà quelques informations sur les causes et le traitement des maux de dos. Si le mal de tête est sévère, ne disparaît pas ou s'accompagne d'autres symptômes, consultez immédiatement un médecin pour un traitement approprié.

Si vous avez d'autres questions sur les maux de dos, n'hésitez pas à consulter un médecin, OK !

Consultez vos problèmes de santé et votre famille grâce au service Good Doctor 24/7. Nos partenaires médecins sont prêts à apporter des solutions. Allez, téléchargez l'application Good Doctor ici!